Nos projets pour le climat
Greentripper travaille avec des projets répondant aux standards internationaux les plus exigeants tels que le Gold Standard. Soutenez nos projets pour le climat, c'est rendre à la nature le plaisir qu'elle nous donne.
Questions fréquemment posées
Pourquoi compenser mon voyage?
Malheureusement quasi toutes les façons de voyager émettent du CO2. La compensation CO2 vous permet de limiter concrètement votre impact et pas simplement de vous donner bonne conscience. Le secteur de l’aviation est responsable de 2 à 3% des émissions mondiales de CO2 et, à l’heure actuelle, la compensation CO2 est la seule manière de limiter l’impact climatique de vos voyages.

Compenser son voyage est une façon volontaire d’agir sur son impact climatique et ses émissions CO2. Chaque petite contribution compte ! Les problèmes liés au changement climatique peuvent être résolus si nous y travaillons tous dès maintenant.
De nombreux projets climatiques nécessitent votre soutien. Les projets proposés par Greentripper répondent à des exigences élevées pour que votre contribution fasse réellement la différence.
Pourquoi compenser avec Greentripper?
  • La compensation CO2 via Greentripper est crédible, rapide et facile!
  • Greentripper ne soutient que des projets pour le climat certifiés de façon indépendante; nous vous garantissons que votre investissement est correctement alloué et contribue réellement à la résolution des questions urgentes relatives aux changements climatiques mondiaux.
  • Greentripper est une initiative CO2logic, une organisation fiable et digne de confiance avec plus de 10 ans d'expérience en Conseil climatique et en développement de projets pour le climat.
  • Vous compensez vos émissions carbone en investissant dans des projets climatiques durables dans des pays en voie de développement qui améliorent les conditions de vie des populations locales.
Comment fonctionne la compensation CO2?
Si vous compensez vos émissions de CO2 en faisant une contribution financière à un projet pour le climat, votre argent sera utilisé pour financer une réduction d’émissions de CO2 dans ce projet (réduction équivalente au CO2 émis pour votre voyage). Cette réduction n’aurait pas lieu sans votre soutien !

En compensant les émissions CO2 de vos voyages, vous permettez de donner accès aux ménages des pays en développement : à des solutions économes en énergie, des énergies renouvelables et, plus important encore, accès à un avenir meilleur grâce à un développement socio-économique durable faible en émissions carbones. Une victoire pour notre climat que nous partageons mondialement et une victoire pour les populations locales

Greentripper calcule, par exemple, combien de panneaux solaires sont nécessaires pour générer de l’électricité en Afrique afin de neutraliser les émissions de votre voyage. L’exploitation des panneaux solaires permet d’éviter les émissions de CO2; exploitation qui ne pourrait se faire sans votre contribution. Afin de vous garantir que vous avez effectivement fait la différence en faveur de notre climat, l’amélioration de la situation est contrôlée et certifiée. Ce petit film vous montre comment la compensation CO2 fonctionne.

Qu’est-ce qu’une tonne de CO2?
Un avion (ou n'importe quel autre moyen de transport) utilise de l’énergie pour arriver à destination. Cette énergie provient de la combustion d’énergies fossiles qui libère du CO2, ce qui contribue au changement climatique. Afin de vous donner une idée, 1 tonne de CO2 est émise par:
  • 5.556 kilomètres parcourus avec une auto en Belgique
  • 1000 douches
  • 336 repas classiques
Une tonne de CO2 pourrait être représentée schématiquement par 1/5 d’une boule de l’Atomium ou par une montgolfière de 200m3!
Que représente 1 tonne de CO2 pour les projets climatiques que Greentripper soutient?
Avec le calculateur Greentripper, vous calculez vos émissions de CO2, vous compensez et vous soutenez des projets durables pour le climat qui réduisent les émissions de CO2 au niveau global.
Avec la compensation d’1 tonne de CO2, vous investissez dans :
  • 1 filtre à eau pour 1 famille de 4 à 5 personnes pendant 9 mois. Grâce à ces filtres à eau, les ménages auront accès à l’eau potable et ne devront plus faire bouillir de l’eau.
    Le ‘Lifestraw® Family est une grosse paille en plastique qui s’utilise comme une paille traditionnelle. Sauf que LifeStraw permet de boire directement de l’eau boueuse ou non potable en la purifiant de ses bactéries et autres parasites. Et cela, grâce à un système de filtre. L'eau passe ainsi dans la paille et devient immédiatement consommable et sans dangers. L’eau passe ainsi dans la paille et devient immédiatement consommable et sans dangers.
  • Deux cuisinières efficaces au Bénin ou en Ouganda pour permettre à une famille de 4 ou 5 personnes de cuisiner pendant 4 mois.
Combien ça coûte?
Plus loin vous allez, plus vous émettez de CO2. Ainsi, le coût dépend de votre destination.

Simulez l’empreinte carbone de votre voyage sur notre outil de calcul et constatez par vous-même à quel point la protection du climat est accessible. Comparez le budget de votre voyage à votre contribution à la protection climatique… celle-ci est en général de l’ordre de moins de 5%.
Pour la compensation de mon vol, en quoi existe-t-il une différence entre l’impact CO2 des classe Affaires, Première classe et classe économique?
La première classe et la classe Affaires occupent plus d’espace, ce qui signifie que moins de passagers peuvent prendre le même avion. Par conséquent, plus d’émissions CO2 sont attribuées aux passagers de première classe et de classe Business par rapport aux passagers de la classe économique.

Ce phénomène est comparable aux voitures transportant 1 ou 4 personnes. Même si ces 4 personnes sont plus lourdes à transporter, il existe un effet d’échelle qui permet de constater que plus il y a de passagers dans un moyen de transport au moins il y a d’émissions CO2 par passager.
Pourquoi compenser les émissions en tenant compte de l’impact de forçage radiatif pour un voyage en avion?
Si nous voulons calculer l’impact complet d’un voyage en avion, nous devons prendre en compte les émissions de CO2 mais aussi d’autres facteurs (forçage radiatif) comme les traînées de condensation. Les traînées de condensation sont ces traînées blanches formées par la condensation de la vapeur d'eau émise par les moteurs d’avion à très haute altitude. Des scientifiques indépendants (Institut Bilan Carbone, l’ADEME) estiment qu’avec le forçage radiatif, l’impact sur l’effet de serre de l’aviation est multiplié par 2 par rapport aux seules émissions de CO2 venant de la combustion du kérosène.

The Carbon Neutral Company dit:
“A l’analyse des informations dont nous disposons sur les impacts de l’aviation sur le système climatique global, il est clair que l’impact sur le climat va au-delà du simple effet des émissions de CO2. Tous les facteurs additionnels entraînent un effet de réchauffement climatique supplémentaire. Selon toutes les mesures développées pour les impacts de l’aviation, nous estimons qu’un facteur approximatif de 2 devrait être appliqué à l’impact CO2. ”
Quels projets Greentripper soutient-il?
Puis-je faire confiance aux projets de Greentripper?
Les projets de Greentripper sont vérifiés et certifiés de façon indépendante et externe à Greentripper afin de satisfaire aux plus strictes exigences. La vérification des projets est effectuée par Forum Ethibel, une organisation indépendante, internationalement reconnue, désignée et contrôlée par le Gold Standard ou par l’ONU et nous sommes contrôlés par Vinçotte. Ces agences vérifient que la création du projet corresponde bien aux critères en vigueur et que le projet continue de les respecter à long terme. Il est garanti que ces projets réduisent les émissions CO2 et contribuent réellement à l’amélioration des conditions de vie des populations locales. Une victoire pour l’environnement et pour les populations locales
Puis-je faire confiance à Greentripper pour compenser mon impact climatique?
Greentripper et CO2logic sont tous deux contrôlés par de multiples organisations - y compris par le Forum Ethibel et Vinçotte - et ne travaillent que sur des projets climatiques certifiés. Greentripper peut donc garantir que la compensation s’effectue réellement.

Les projets sont examinés annuellement afin de s’assurer que leur impact sur le changement climatique est véritablement effectif. Au sein de ce système certifié, des crédits carbones sont délivrés par tonne de CO2 effectivement réduite. Ces crédits sont placés dans un Registre et retirés une fois vendus. De cette façon, l’on s’assure que ces crédits ne sont vendus qu’une seule fois.

Monitoring des projets.
Pour s’assurer que le CO2 est effectivement compensé, il est important de mesurer combien d’émissions carboniques sont épargnées par le projet. Sans mesures, monitoring ni contrôle, vous soutiendriez un beau projet sans savoir si les émissions CO2 émises par votre voyage ont véritablement été compensées. Ainsi, tous les projets Greentripper sont vérifiés par des organisations indépendantes qualifiées. En tant qu’organisation nous sommes suivis de près par le Forum Ethibel pour garantir que vos émissions carbones sont entièrement compensées.

Nous garantissons que la quantité de CO2 que vous souhaitez compenser s’accompagnera d’une véritable réduction en équivalents CO2. Une fois le projet contrôlé, il reçoit sa certification, et chaque tonne de CO2 épargnée est comptabilisée et traçable. Ce procédé s’appelle le crédit carbone. Chaque crédit représente une réduction de 1000kg en équivalent CO2. Ces crédits sont appelés « Verified Emissions Reductions » (VER). Le monitoring est vérifié par des auditeurs de compensation indépendants internationalement reconnus, tels que DNV, TÜV ou SGS. Les auditeurs sont nommés et inspectés par le Gold Standard ou par la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Ces bureaux d’audit vérifient si un projet est mis en place et opère selon un ensemble particulier de règles. Cet ensemble est connu en tant que « standard ». Nous ne travaillons qu’avec des projets répondant aux standards internationaux les plus exigeants tels que le Gold Standard ou des équivalents.


Nos projets climatiques permettent aux ménages d’avoir accès à des énergies plus durables dans des zones qui en ont réellement besoin. Nos projets permettent d’importantes réductions de CO2 accompagnées d’un développement durable et d’une amélioration des conditions de vie pour les populations locales. Les projets sélectionnés ou développés contribuent également à atteindre de nombreux Objectifs de Développement Durable (Sustainable Development Goals - SDGs) de l’ONU. Votre contribution rend cela possible!
Pourquoi n’est-il pas possible de supporter de projets de reboisement avec Greentripper?
Le reboisement permet en effet l’absorption ou le stockage d’émissions de CO2 mais il s’agit en réalité d’un stockage temporaire. Planter des arbres va permettre de stocker les émissions de CO2 pendant une période de 20 à 80 ans. Quand on coupe un arbre, le CO2 est relâché dans l’atmosphère. Il ne s’agit donc pas d’une réduction de CO2 définitive contrairement aux autres projets que nous soutenons.

Nous voulons offrir des solutions de réduction CO2 définitives. Les projets pour le climat que nous soutenons vont permettre une réduction définitive et permanente des émissions de gaz à effet de serre, des impacts positifs pour les populations locales (des points de vue santé, financier, …) mais ils vont aussi aider les populations à combattre la déforestation, la désertification et la dégradation des forêts.

Grâce aux filtres à eau au Kenya, aux poêles à bois efficaces en Ouganda, au Bénin, en RDC, les populations locales ont un meilleur accès aux énergies durables et de meilleures conditions de vie. C’est mieux pour le climat, pour le développement durable local et pour la santé. Nos projets pour le climat sont aussi développés en ligne avec les ‘Sustainable Development Goals (SDGs)’ des Nations Unies.
Pourquoi choisir le calculateur CO2 de Greentripper?
Greentripper se base sur l’approche ‘Bilan Carbone’ de l’Ademe. L’ADEME est l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de L’Energie en France. Cet organisme semi-public est reconnu mondialement pour leur outil/méthode de calcul des émissions de gaz à effet de serre mieux connu sous le nom de Bilan Carbone. L’ADEME est un des pionniers pour le calcul des gaz à effet de serre et la conversion en équivalent CO2 en fonction du potentiel de réchauffement global (PRG ou GWP an anglais), c’est-à-dire la participation à l’effet de serre.

Les équipes de CO2logic et de Greentripper pourraient calculer très précisément l’empreinte carbone de vos activités et de vos voyages mais cela requiert beaucoup d’informations et de données. Nous travaillons avec des moyennes qui sont définies par l’ADEME et acceptées par le secteur.

Le calculateur Greentripper s'adapte :
  • Pour les voyages en avion, vous avez le choix de compenser l’impact CO2 de votre vol avec ou sans forçage radiatif ? Le forçage radiatif (FR) est une mesure quantitative utilisée par les scientifiques pour indiquer dans quelle mesure les activités humaines éloignent le système climatique de son état naturel. Il est causé par les traînées de condensation (lignes blanches que l’on voit derrière un avion en vol). Ces traînées de condensation ont un effet de serre supplémentaire. Les scientifiques indépendants (ADEME, Bilan Carbon et autres scientifiques) estiment que le FR est équivalent à 2 fois l’impact des émissions CO2 produites suite à la combustion du kérosène.
  • Vous voulez savoir exactement dans quel projet votre argent sera utilisé pour réduire les tonnes de CO2 ? Vous avez le choix entre plusieurs projets de réduction de CO2. Une fois compensé, vous recevrez un certificat mentionnant le nombre de tonnes de CO2 ayant effectivement été réduites grâce à vous dans le projet de réduction de CO2 de votre choix.
  • Vous voulez compenser votre voyage en 2 minutes ? Vous pouvez tout à fait passer les 2 étapes précédentes et directement régler la compensation.
Pour quelle(s) raison(s) Greentripper soutient des projets climatiques dans des pays en développement?
Nous ne partageons qu’UNE atmosphère !

Que vous émettiez une tonne de CO2 aux Etats-Unis, en Europe, en Afrique ou en Asie, cela revient au même pour notre climat. Par contre, avec une même somme d’argent, on peut réduire bien plus d’émissions carboniques dans les pays en développement que nous ne le pourrions aux Etats-Unis ou en Europe.
Beaucoup de personnes voyagent au quatre coins du monde, il est donc logique de soutenir des projets à l’étranger, là où les gens en ont le plus besoin. Nos pays développés sont en grande partie responsables du dérèglement climatique alors que ce sont les pays en développement qui en auront le plus à souffrir. La population de ces pays en actuellement en plein boom (particulièrement en Asie et en Afrique), alors aidons les pays en développement à passer à un développement faible en émissions de CO2. « Au sein d’une économie globale, nous avons une responsabilité globale » (CO2logic).
Cliquez ici pour voir nos projets.
Combien de CO2 un avion émet-il?
Selon l'institut Bilan Carbone, un avion émet environ :
  • 0,11 à 0,13 kg de CO2 par km par passager en classe économique et
  • 0,25 à 0,26kg de CO2 par km par passager en classe Business
  • 0,39 kg de CO2 par km par passager en Première classe (seulement pour les vols long courrier).
Si on tient compte du forçage radiatif, les émissions sont à peu de choses près multipliées par 2.
Pourquoi un vol courte distance émet relativement plus de CO2 qu’un vol longue distance?
Un avion consomme énormément de carburant au décollage (et à l’atterrissage). Une fois en l’air, l’avion en consomme beaucoup moins par km ou par mile parcouru. C’est pourquoi, les vols courte distance ou les vols avec escales sont particulièrement plus polluant par km. Ceci signifie que pour les vols longue distance, la moyenne des émissions est sensiblement moins importante par km parcouru.
Comment voyager le plus « vert » possible?
Choisissez les moyens de transports qui émettent le moins pour arriver à destination. Par exemple, un bus Belgique-Autriche émet approximativement 6 fois moins de CO2 qu’un avion. Ce faisant, les émissions restantes peuvent être compensées par Greentripper.

Vous pouvez être un voyageur responsable par de simples gestes:
  1. Compensez votre vol. Il vous suffit de remplir votre ville de départ et destination ici, vous choisissez votre projet de compensation, vous payez et c'est compensé!
  2. Choisissez des produits biodégradable (savon, crème solaire, lessive, …) car ils se retrouvent dans les eaux et détruisent les écosystèmes, les coraux...
  3. Si vous faites de la plongée, faites attention à ne pas toucher les coraux avec vos palmes et à ne pas marcher dessus.
  4. Ne jetez pas vos déchets dans la nature et si vous le pouvez ramassez les déchets trouvés sur votre chemin (sac plastique, canette, …) et les mettre dans la poubelle la plus proche. Les déchets qui traînent peuvent coûter la vie à certains animaux (oiseaux, poissons, tortues, …).
  5. Si vous êtes fumeur, prenez un cendrier de poche car un mégot met très longtemps à se décomposer!
  6. Ne donnez pas de nourriture aux animaux et ne les touchez pas, cela peut fortement les perturber dans leurs habitudes alimentaires.
  7. Ne cueillez pas les fleurs car certaines espèces sont en voie d’extinction.
  8. Si vous voulez manger de la viande, demandez la provenance de la viande. Essayez de prendre des viandes labellisées et locales.
  9. Pour vos souvenirs, privilégiez l’artisanat local.
  10. Ne gaspillez pas l'eau car c'est une ressource précieuse.
  11. Choisissez un hôtel ayant un label vert. Ces hôtels sont soucieux de préserver l'environnement et les ressources locales.
  12. Si vous restez plusieurs jours dans le même hôtel, demandez à garder vos essuies.
  13. L'accès à l’électricité est également limité dans certains pays. Eteignez les appareils électriques et les lumières d’une pièce quand vous n’y êtes pas.
Vous êtes une entreprise et vous voulez limiter l’impact environnemental de vos employés?
  1. Préférez les télé- et vidéo-conférences aux voyages en avion. Vous gagnerez du temps, de l’argent et ce sera meilleur pour l’environnement!
  2. Promouvez les moyens de transport qui polluent le moins. Prendre l’avion de Bruxelles à Londres n’est sans doute pas la meilleure option...
  3. Informez vos employés à propos de émissions de gaz à effet de serre liées aux transports: non seulement les voyages en avion mais également aux moyens de transport du domicile au lieu de travail comme voitures de société....
  4. Neutralisez l'impact environnemental du voyage en avion de vos employés et financez des projets grâce à des programmes de compensation CO2.
  5. Pour les voyages en classe Affaires, choisissez des hôtels qui s’engagent dans une démarche environnementale.
Vos émissions carboniques sont-elles compensées par le Système Communautaire d’Echange de Quotas d’Emissions (SCEQE)?
Non, pas avec Greentripper! Le SCEQE ( European Union Emission Trading System - EU ETS ) a attribué un nombre de crédits d’émission à des industries les plus émettrices de CO2 (équivalent à leur objectif d’émissions). Si ces industries émettent davantage, elles devront racheter des crédits carbone. Le système ETS taxe une partie des émissions CO2 des vols intra-européen mais cet argent n’est pas utilisé pour compenser le CO2. Si vous souhaitez neutraliser vos émissions, vous pouvez avoir recours à la compensation volontaire au travers des projets climatiques de Greentripper.
Nous sommes, bien sûr, disposés à répondre à toutes vos questions. Contactez-nous par mail à l’adresse suivante: info@greentripper.com